Gestion locative : quels sont les engagements du propriétaire et de l’agence immobilière ?

Partager sur :
Gestion locative : quels sont les engagements du propriétaire et de l’agence immobilière ?

En ayant recours au service d’un professionnel de la gestion locative, vous vous déchargerez de toutes les tâches et de tous les soucis administratifs y afférents. Ce professionnel est généralement appelé « mandataire, agent immobilier ou administrateur de bien ». En l’occurrence, il convient de connaître parfaitement ses missions et ses obligations. 

Il ne faut pas oublier que la gestion d’une maison ou d’un appartement en location peut devenir difficile et chronophage, surtout si l’on dispose de plusieurs biens. Une mauvaise gestion risque de nuire à la rentabilité de l’investissement. C’est pour cela que la plupart des propriétaires confient l’administration de leur logement locatif à une agence immobilière sur l’Île-de-Ré ou ailleurs. 

L’engagement des deux parties

Pour formaliser l’entente entre le propriétaire et l’administrateur de bien, il faut mettre en place un mandat de gestion locative. C’est un contrat écrit, édité en deux exemplaires et signé par les deux parties. Selon les conditions définies dans le contrat, le mandataire a le droit de gérer tout ou une partie du logement en location. Ainsi, il a pour mission principale de gérer tous les aspects administratifs, techniques, juridiques et fiscaux du patrimoine immobilier. De son côté, le propriétaire s’engage à laisser le mandataire assurer ses rôles et à lui verser une commission due en contrepartie. 
Toutefois, le propriétaire peut résilier le mandat de gestion locative en respectant la durée de préavis établi dans le contrat, qui ne dépasse pas généralement 3 mois. 
Enfin, l’administrateur de bien doit disposer d’une carte professionnelle, avec la mention « gestion immobilière », pour pouvoir exercer ses fonctions de mandataire locatif.